Les quotidiennes

Mardi 24 mai
1er jour du festival : on se retrouve ...
Voir
Mercredi 25 mai
Qui a gagné le mixte ? Réponse en images
Voir
Jeudi 26 mai
Deux bridgeuses en tête de l'open...
Voir
Vendredi 27 mai
2e séance : Reiplinger-Lorenzini
Voir
Samedi 28 mai
Les Italiens leaders
Voir
Dimanche 29 mai
L'open pour Thomas Bessis- Philippe Chottin
Voir
Lundi 30 mai
Young power
Voir
Mardi 31 mai
Voir

+ de photos sur Facebook

Navettes

Navette.png
Deux points de passage à partir de 13h15, le café le crystal et le palais des congrès. Les navettes font le trajet jusqu'au Fort Carré avant et après chaque séance.
Ce dispositif est offert par les commerçants locaux et par Belambra.

Dimanche 29 mai 2022

Thomas Bessis et Philippe Chottin remportent l'open

"Il a joué extraordinaire", Thomas Bessis rend hommage à son partenaire, Philippe Chottin. "Une joie immense" pour l'international français qui inscrit pour la 1ère fois son nom au palmarès de l'open de Juan. Philippe Chottin, qui vit en Lorraine, compte lui, deux victoires et de nombreux podiums, ce dentiste à la retraite mène, en parallèle, une vie professionnelle et un superbe parcours de joueur de haut niveau.

Les vainqueurs du handicap

DSC_5073.jpg
L'Italienne Alessandra Dazzi, habituée du festival, remporte le prix du classement handicap associé au Cannois Dominique Bouchet.

Le podium en images

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.
Open Open Open
Open Open Open
Open Open Open
Open Open Open
Open Open Open
Open Open Open

La croisière s'amuse...

Patrick Chalard, le directeur des tournois du festival, avait organisé une sortie en mer, ce samedi. Olivier et Thomas Bessis, Aurélie et Cédric Lorenzini étaient de la balade jusqu'aux îles de Lérins dans la baie de Cannes avec une vue exceptionnelle sur Juan-les-Pins.

Enchantées !

DSC_5000.jpg
C’est leur 1er festival. Agnès et Laurence, 3e séries carreau, viennent d’enchaîner 4 séances d’open à Juan-les-Pins, l’un des tournois les plus relevés du circuit. Aucune pression, « on craint dégun* ». Echanges enrichissants : spontanément les joueurs leur expliquent la meilleure ligne de jeu. « On veut apprendre, faire des bêtises et ne plus les reproduire. » Enthousiaste, Laurence ponctue ses phrases d’un « C’est génial ! » et Agnès ajoute « s’il ne fallait pas travailler demain on aurait bien joué l’IMP ! »

*dégun=personne en provençal

The match

C'était le rendez-vous des bridgeurs-footeux, samedi soir, au Fort carré pour suivre la finale de la Champion's league. Pizzas et pissaladières de la maison Vezziano, tout était réuni pour passer une bonne soirée et ce fut le cas !